Pourquoi entretenir ses réflexes ?

Concrètement, que travaille-t-on en séance réflexe ? Pourquoi les entretenir, chez nos enfants comme pour nous-mêmes ?
 
On a parlé des différents réflexes qui existent, de ce qu’est un réflexe, de certains outils de maturation comme les bercements, les activités structurantes et les jeux avec les coussins sensoriels, des procédures plus longues comme les remodelages sensoriels global et du visage.
 
Mais pourquoi entretenir et travailler nos réflexes, à tout âge ?
 
On l’a dit, les réflexes ont guidés bébé in-utero, pendant sa naissance et tout son développement. Sa motricité est d’abord involontaire (réflexe) puis volontaire (décidée). Une fois adulte, ou en tout cas plus grands, ne pas savoir ramper ou ne pas avoir fait de 4 pattes par exemple, en quoi est-ce important ?
 
Si un réflexe archaïque n’est pas complètement intégré, il peut perturber autant les émotions que les apprentissages ou la posture et les mouvements, car tout est lié !
N’utiliser qu’une jambe lorsqu’on rampe ou marcher à 4 pattes de façon homolatérale indique que dans cette configuration corporelle, une partie de notre corps, de notre système neurologique, n’est pas accessible ⛔️ ou branché comme attendu. 🔌
Et il y a de fortes chances pour que ce soit le cas aussi dans d’autres situations, autant sur les plans corporels 🏃(posture, capacités sportives, etc.), cognitifs 🧠(apprentissages, concentration, etc.) qu’émotionnels 😍😱😡(stress, insomnies, etc.)
 
Il y a les réflexes qui ne s’intègrent pas complètement, quelles qu’en soient les raisons. Et puis il y a les réflexes que la vie va « casser » du fait d’un accident ou d’un trauma, corporel ou émotionnel. 💥
Parfois, pour les sportifs par exemple, les réflexes concernés sont intégrés mais peut-être à 95% seulement. Ces 5% restants peuvent faire la différence au niveau performances. 💯
L’intégration des réflexes est aussi un excellent tremplin pour les différentes rééducations chez les professionnels de santé ; kinésithérapeute, orthophoniste, orthoptiste, posturologue, psycho-motricien.ne, etc.
 
On travaille donc ses réflexes pour dépasser certaines difficultés et on le fait en voyant la chose positivement ! 🤩 Il ne sera pas question de problème ou de protocole thérapeutique. Le travail se fait en partant d’un objectif 📈.
 
Qu’est-ce qu’un objectif ? Une phrase positive qui traduit ce que vous souhaitez pour vous-même ! ✅
 
Il peut porter sur:
📞le développement de compétences pour la lecture, l’écriture, le langage et les autres formes de communication.
🙇l’amélioration de la mémoire, de la concentration, de la réactivité, de l’organisation, de la créativité et l’aide à l’établissement d’un rythme, d’une routine.
🧍‍♀️l’amélioration de la posture (debout, assis, couché), de la coordination corporelle pour permettre et/ou améliorer la pratique d’une activité sportive ou manuelle, de la mobilité et de la détente d’une partie ou de tout le corps.
👀la maturation des différents capteurs sensoriels (visuels, auditifs, vestibulaires, kinesthésiques…) à la base de la posture et de la dynamique globale d’une personne.
↔️l’intégration des différents plans dans lesquels le corps fonctionne (latéralité, centrage, focalisation).
 
Un bilan réflexe est conseillé une fois par an, en préventif et en parallèle d’un suivi en thérapie manuelle, ou selon vos objectifs, en séances espacées de 3 à 6 semaines.
 
En photos, quelques idées d’objectifs…
Pour en savoir plus sur Arc-en-Flex c’est ici ou sur le site officiel.